Editions Vagabondages

Qui sommes nous ?

Le monde la Bande Dessinée ne cesse d'évoluer depuis quelques années : les sorties se font de plus en plus nombreuses, les libraires voient leurs stocks croîtrent. Dans ce contexte, il paraît fou de lancer une maison d'édition dont la vocation première serait la BD... Et pourtant, les Editions Vagabondages relèvent ce défi ! Apparues en 2008 dans le paysage de la bande dessinée, les Editions Vagabondages abordent le 9ème art au travers d'albums originaux mêlant les genres : histoire, polar, jeunesse...Mais pour chacun de ces thèmes, ce sont nos régions, nos villes qui livrent leurs secrets. Nos ouvrages s'adressent à un large public, pour tous les âges et pour toutes les envies. Bonne lecture.

Nous sommes diffusé par Coop Breizh pour la Bretagne et Makassar partout ailleurs....

Coop Breizh est avec Ouest-France le principal distributeur de livres en Bretagne et le premier, pour ne pas dire le seul, en ce qui concerne la langue bretonne. Les principales marques distribuées sont Astoure, Yoran Embanner, Keltia Graphic, Skol Vreizh, Emgleo Breiz, … Coop Breizh assure également un complément de diffusion pour des éditeurs prestigieux tels que le Chasse Marée, Vilo, Gallimard pour ce qui est des ouvrages traitant de la Bretagne. Au total, cette activité de distribution représente environ 55 % de l’activité livres. Tous les libraires, maisons de presse et grandes surfaces spécialisées ou alimentaires sont approvisionnées régulièrement sur les 5 départements bretons. Trois délégués commerciaux exclusifs et un multicarte visitent jusqu’à 450 clients sur la Bretagne historique De plus, d’autres multicartes proposent la gamme sur l’ensemble du territoire national. Enfin les abonnements à Prisme et Dilicom permettent à tous les clients de commander les ouvrages en toute facilité.

Les origines de l'école des vacances scolaires

Au niveau secondaire, « grandes vacances » (seule la dernière au début du XIXe siècle et un mois et demi) les vacances de Pâques (une semaine) et est de loin les deux semaines de Noël à venir (qui est apparu seulement en 1925). Au début du XIXe siècle, « les vacances d'été au niveau secondaire ont varié du 15 Août à Octobre 1. Ils ont coïncidé avec le temps de la chasse.

Au niveau secondaire, « grandes vacances » (seule la dernière au début du XIXe siècle et un mois et demi) les vacances de Pâques (une semaine) et est de loin les deux semaines de Noël à venir (qui est apparu seulement en 1925). Au début du XIXe siècle, « les vacances d'été au niveau secondaire ont varié du 15 Août à Octobre 1. Ils ont coïncidé avec le temps de la chasse.
Comment bien l'historien Antoine Prost a expliqué (voir par exemple le billet Sébastien Rome 16 Mars 2011), la noblesse en France, ne devrait pas produire ou le commerce aurait été « sont une exception, » son offre. Par conséquent, il est une vie autre dans la ville, à son domicile dans les mois d'hiver; A la campagne, dans le château pendant l'été. En retour, les citoyens de beaucoup essaient de vivre, « noble ». Prenez des vacances, qui devait prouver que « Arbeiter, war'die, « ausgezeichnet, vous passez sind'sie maisons achetées dans le pays. » Partie ».
Enfin la chasse, au XIXe siècle, les enfants de la bourgeoisie et de l'aristocratie (qui étaient pratiquement les seuls à visiter le collège et lycée) connectés de sorte que leurs familles en été de prendre part non, travail sur le terrain », mais les réseaux sociaux et surtout nouées autour de (la chasse est originale () « noble » ;! ce fut un privilège, même sous l'ancien régime).
Depuis la création de la Troisième République, les « vacances d'été au niveau secondaire commence à monter plus tôt cette année (et plus).
En 1875, il est devenu maintenant décidé le 9 Août début; Puis, à partir de 1891, le 1er Août. Donc, il y a deux, le « revenu », en fait 1 Octobre (en bas); et Pâques (un vrai retour parce qu'il avait environ quatre mois avant les vacances d'été de classe). Ainsi, le point de coupure six jours après Pâques. En 1912, le début, « vacances d'été avant le 14 Juillet; mais il court jusqu'au 1er Octobre, donc nous sommes allés 1874-1912, un mois et demi, « les mois de vacances d'été et demi.
En 1925, après, Bloc de gauche », plus 2 semaines de vacances de Noël; et passer les vacances de Pâques une semaine Deux. Sous le Front populaire, les quatre jours « mini-vacances » en Février semble Pâques est si tard; 4 jours à la Pentecôte, lorsque le début de Pâques.
En 1959, les vacances d'été se déplacent deux semaines une série: départs précédents (1er juillet) et se terminent plus tôt (mi-Septembre). Depuis le premier trimestre a été prolongée de façon inattendue, il a été décidé que l'Halloween sera libéré de sorte que « est petite incision, 4 un jour. Treize ans plus tard, il a introduit en 1972 (après les Jeux Olympiques d'hiver à Grenoble) vacances d'hiver. Et avec eux, le zonage « (A, B, C) pour le développement du tourisme et de la circulation sur le Grand », « d'encourager les transhumances connexes. Vous ne pouvez pas arrêter le progrès.
De là, il est dans le problème connu 7 + 2 (7 semaines après deux semaines de vacances suivies « » cours recommandé à l'unanimité par le taux de chronobiologistes), mais qui connaît les hauts et les bas (inférieur au minimum pour cela). Mais ceci est notre « moderne » ...
En fin de compte, la durée des vacances scolaires a doublé l'enseignement secondaire sous la Troisième République, de 8 à 16 semaines. Depuis lors, la durée totale est restée intouchable, bien que sa disponibilité tout au long de l'année a changé de manière significative.
Vous devez également savoir que le programme hebdomadaire des conférences dans les universités et les écoles ne dépasse pas 24 heures au début de la Troisième République (et avant). Si au milieu de la période entre les deux guerres est venu à 26 heures (en raison de l'augmentation du temps en mathématiques et en sciences dans la plupart des sections), nous avons presque unanimement, les vêtements de l'école parler. Certes, le temps ( « école ») ont changé ..."

Contact

10, rue Saint Malo
BAYEUX 14400 FRANCE
Tel/fax : 09 50 29 37 95

Mobile : 06 48 79 19 66